L’isolation des combles perdus par soufflage est moins connue et moins répandue que d’autres techniques. Il s’agit pourtant d’une approche qui a fait ses preuves, et qui comporte de nombreux avantages. On vous explique tout.

L’isolation par soufflage est-elle une technique récente ?

Généralement, lorsqu’on parle d’isolation thermique, des images bien précises viennent en tête. Vous visualisez les gros rouleaux d’isolant, les plaques, les chevrons à poser ? Il s’agit ici d’une manière de procéder à l’isolation qui est extrêmement répandue, et qui bien sûr convient, voire est recommandée, dans de nombreuses situations.

Toutefois, pour les combles, elle n’est pas toujours très adaptée et particulièrement difficile à mettre en œuvre. Pourtant, de nombreuses habitations présentent des combles non aménageables, qu’il est essentiel d’isoler afin notamment de lutter contre la déperdition thermique qu’elles provoquent. Les artisans se sont dès lors penchés sur le sujet afin de trouver une solution pratique pour effectuer ces travaux d’isolation de manière simple et efficace.

Ainsi, c’est avant 1920 qu’aux Etats-Unis a été déployée la première isolation par soufflage ! L’ancêtre des machines actuelles consistait en un châssis de la mythique voiture Ford T et le matériau utilisé était du papier déchiqueté. Quelques années plus tard, le procédé amorçait son industrialisation. Et c’est dans le pays scandinaves que l’isolation par soufflage a connu un essor spectaculaire : longtemps pionniers en la matière, ces pays où lutter contre le froid est une priorité absolue ont été suivis par l’Allemagne et l’Autriche. En France, cette technique devient aujourd’hui de plus en plus populaire, et pour cause : elle comporte de réels avantages.

Quels sont les avantages de l’isolation par soufflage ? 

Même si cette technique est désormais relativement connue du grand public, la question du choix entre soufflage et isolation “classique” se pose encore fréquemment. Pourtant, choisir d’isoler ses combles perdus par soufflage a des atouts qui peuvent définitivement faire pencher la balance de son côté. En voici quelques-uns :

  • Facilité de mise en oeuvre : peu accessibles et étroits, les combles perdus sont un réel casse-tête pour une isolation classique. La technique de soufflage simplifie grandement le travail car c’est une machine, la cardeuse-souffleuse, qui s’occupe de tout.

  • Prise en compte des ponts thermiques : avec une isolation classique, certaines zones peuvent ne pas être correctement recouvertes, laissant ainsi l’espace nécessaire à l’infiltration d’un air froid. Avec l’isolation par soufflage, ce problème n’en est plus un puisque le matériau s’immisce partout.

  • Propreté et rapidité : entre la cardeuse-souffleuse et vos combles, l’isolant est acheminé de manière parfaitement propre via un tuyau en plastique. Il n’y a donc pas déperdition de matériau : votre chantier est propre. De plus, après une phase de vérifications préalables, le soufflage à proprement parler s’effectue rapidement, vous ne subirez donc pas les inconvénients de travaux sur plusieurs jours.

Autre avantage notamment si vous confiez l’isolation de vos combles perdus à Lovisol : nous utilisons, par exemple, la laine de coton comme isolant. Ce matériau écologique est très performant, il régule parfaitement l’humidité, résiste aux moisissures et ne se tasse pas !