L’été, les beaux jours, les vacances qui se profilent à l’horizon, les barbecues entre amis… l’été est aussi l’occasion de prendre quelques bonnes habitudes pour faire attention à sa consommation d’énergie, avec des éco-gestes simples. Voici nos trucs et astuces pour vous aider !

1- Bien gérer les apports solaires pour éviter la surchauffe

La première clé pour éviter la surchauffe dans votre intérieur… éviter que la chaleur n’entre tout simplement ! Protégez ainsi vos fenêtres du soleil ardent en fermant les volets, ou en ayant recours à des BSO (Brise-Soleil Orientable) qui permettent de renvoyer la chaleur tout en laissant passer la lumière.

2- Éviter l’utilisation du climatiseur en rafraîchissant la nuit !

Les climatiseurs et ventilateurs peuvent vite devenir très gourmands en énergie et ont un impact écologique très important ! Autant que possible, il est conseillé d’éviter leur utilisation en limitant la surchauffe la journée, et en aérant la nuit pour rafraîchir votre intérieur. Ouvrez des fenêtres opposées pour créer un courant d’air, n’oubliez pas de disposer des moustiquaires sur les fenêtres pour passer une nuit agréable !

3- Isoler les combles perdus

Vos combles perdus ne sont pas isolés ou l’isolation est vieillissante ? Les matériaux d’isolation ont tendance à se tasser avec les années, et à perdre en efficacité. Résultat votre maison n’est plus aussi bien isolée, et vos combles perdus accumulent la chaleur et contribuent à la surchauffe de votre intérieur.

La solution ? Isoler les combles perdus avec un matériau performant pour re-gagner en confort. Peut-être êtes-vous éligible au programme d’isolation à 1 euro, faites notre test d’éligibilité !

4- Installer un récupérateur d’eau de pluie et un système d’irrigation dans le jardin

Facile à installer et peu coûteux, le récupérateur d’eau de pluie vous permettra d’arroser votre jardin tout l’été sans alourdir votre facture d’eau potable ! De plus, cela a pour avantage de vous permettre d’arroser votre jardin même en cas de restriction liée à la sécheresse !

Et pour que l’arrosage soit efficace, installer un système d’irrigation vous permettra de ne pas gaspiller l’eau tout en apportant à vos plantes ce dont elles ont besoin ! Vous pouvez installer un système de goutte-à-goutte traditionnel, très connu et répandu, à coupler avec un programmateur pour arroser tôt le matin ou le soir lorsqu’il fait frais pour limiter l’évaporation de l’eau. Un autre système d’irrigation plus ancestral fait son retour : les oyas. Il s’agit de jarres en terre-cuite poreuse que l’on enterre et remplit d’eau, ce qui permet à la plante de venir chercher directement avec ses racines l’eau dont elle a besoin ! Vous n’avez qu’à surveiller le remplissage de la jarre.

5- Choisir des éclairages solaires

Pour décorer le jardin ou baliser une allée, l’éclairage au jardin est tant utile que décoratif… mais à multiplier les points d’éclairage, vous risquez vite de faire grimper la consommation d’électricité !

Il y a désormais sur le marché un grand choix d’éclairages solaires performants pour tous les usages : éclairage principal, balisage, guirlandes décoratives… il ne vous reste plus qu’à vous faire plaisir !

Et pour les éclairages électriques, pensez à remplacer les ampoules par des modèles à LED, économes en énergie.