Votre facture d’énergie s’envole ? Vous avez l’impression que vos efforts pour garder une température agréable dans votre logement demande une consommation toujours plus importante de gaz ou d’électricité ? Il est temps de penser à isoler vos combles perdus.

L’isolation des combles perdus par soufflage : une technique particulièrement efficace

Les combles perdus sont par définition inhabitables et peuvent donc faire l’objet d’une isolation performante.

Contrairement aux rouleaux ou aux panneaux, l’isolation par soufflage va former une couche homogène qui va recouvrir toute la surface des combles perdus. C’est notamment très important pour éviter les ponts thermiques puisque l’isolant est présent dans les moindres recoins. Et le résultat se fait sentir rapidement car vous pouvez gagner plusieurs degrés dans votre habitation…et bien sûr faire des économies notables sur votre facture d’énergie.

De plus, la technique d’isolation des combles perdus par soufflage est facile et rapide à mettre en œuvre. En isolation classique, il faut acheter les rouleaux et panneaux, les transporter, les monter dans vos combles, etc. : beaucoup de manutention et de temps sont nécessaires dans ce cas. L’isolation par soufflage, en revanche, ne demande pas toute cette logistique. Il s’agit de mettre en œuvre une machine qui va souffler des flocons d’isolant dans vos combles perdus : il suffit donc de faire passer le tuyau par la toiture ou par une trappe depuis l’intérieur pour « injecter » l’isolant dans vos combles. Bien entendu, ce type d’isolation ne peut pas être réalisé par un particulier car il faut être équipé d’une machine spécifique, la cardeuse souffleuse, et bien sûr des flocons d’isolant.

Les matériaux pour l’isolation par soufflage

Plusieurs matériaux peuvent être envisagés pour isoler vos combles perdus par la méthode du soufflage. Ils ont leurs avantages et leurs inconvénients :

  • Laine de verre : composée de sable et de verre recyclé, c’est le matériau isolant le plus économique.
  • Laine de roche : fabriquée grâce à un mélange de basalte, de calcaire et/ou d’argile, elle a des performances thermiques équivalentes à la laine de verre.
  • Ouate de cellulose : obtenue à partir de matériaux recyclés (papier journal), elle est plus écologique que les laines de verre ou de roche mais émet beaucoup de poussière au soufflage et est difficilement recyclable à cause de la présence des encres sur le papier.
  • Coton : matière naturelle de qualité, le coton est respectueux de l’environnement, résistant, il ne se tasse pas et est très isolant. C’est l’idéal à la fois pour des aspects écologiques, thermiques et de santé.

D’autres isolants naturels existent, mais qui ne sont pas adaptés à l’isolation par soufflage. Lovisol a choisi de proposer exclusivement la laine de coton pour l’isolation des combles perdus : un produit issu des chutes de tissus de l’industrie textile, naturel et éco-responsable.

Contactez-nous pour une étude personnalisée de l’isolation de vos combles perdus !