Si l’isolation des combles perdus est une recherche fréquente, il ne s’agit pas du seul élément de l’habitation permettant, par le biais d’une isolation efficace, de réaliser des économies d’énergie ou encore d’améliorer le confort de la maison.

Selon le type de sous-sol ou de cave à isoler, plusieurs types de matériaux et de techniques sont possibles : focus sur l’isolation des sous-sols par le plafond.

Isoler par le plafond : une solution adéquate

Cette solution d’isolation va principalement permettre d’améliorer le confort de votre logement, mais tout en permettant d’obtenir un gain sensible sur votre consommation d’énergie.

Il s’agit d’une démarche particulièrement intéressante pour une raison simple : la cave, ou votre sous-sol n’est très probablement pas chauffé (y compris si votre chaudière y est installée).

L’isolation du plafond de votre sous-sol, et par extension du plancher des pièces situées au dessus, empêchera durant les périodes de froid les ponts thermiques et donc la déperdition de chaleur et d’énergie.

En complément, vous bénéficierez d’un confort accru, en supprimant la sensation d’un sol froid dans vos pièces de vie, tout particulièrement en hiver lorsque le froid s’installe et remonte par le plancher ou la dalle.

Quel isolant pour l’isolation par le plafond ?

Selon la surface de votre cave, ses caractéristiques, les gaines techniques, conduits présents, son humidité éventuelle, mais également votre projet final (économie, aménagement en pièces de vie…), il est important de bien anticiper le budget final de l’opération, celui-ci conditionne souvent le choix du matériaux isolant retenu.

Il est important de noter que concernant l’isolation des pièces “basses” et potentiellement humides, il est préconisé d’utiliser les matériaux peu sensibles à ce type d’environnement.

Parmi les isolants disponibles pour ce type de travaux, on note :

  • Les panneaux de laine de verre (avec revêtement spécifique aluminium)
  • La mousse de polyuréthane
  • La laine de roche
  • Le liège

Mais comme pour tous les types d’isolation, on ne saurait trop recommander de veiller au respect des bonnes pratiques de mise en oeuvre de ceux-ci, en l’occurrence :

  • éliminer tous les ponts thermiques

  • s’assurer que les éléments d’isolation sont correctement collés entre eux “bord à bord” sans passage d’air

  • si présence de jointures (entre des plaques d’isolants par exemple), celles-ci doivent être hermétiques

  • les collages éventuels d’isolants doivent être irréprochables

  • selon l’isolant utilisé, une lame d’air de quelques centimètres doit être laissée entre le matériaux et le plafond, celle-ci doit impérativement être respectée pour garantir les performances finales

Aménager sa cave et isoler son sous sol

Autre critère : la destination des pièces de sous-sol après isolation. Si vous envisagez de transformer la surface disponible en pièces de vie, pensez à votre hauteur sous plafond.

L’isolation des sous-sols par le plafond réduit forcément la hauteur disponible, selon le cas choisissez un isolant qui vous permettra des pièces confortables où vous ne serez pas obligé de progresser tête baissée !

Idéalement, et toujours selon la configuration de votre habitat, complétez l’isolation du plafond par celle des murs de vos caves et sous-sols, vous optimisez ainsi le gain obtenu et votre dépense énergétique.