Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Un pont thermique est une zone qui, dans l’enveloppe d’un bâtiment (mur, plancher, parois, toit…), présente une variation de résistance thermique. Dit autrement, les ponts thermiques sont liés à une discontinuité entre les matériaux et l’enveloppe du bâtiment ! Discontinuité par laquelle va s’échapper la chaleur du bâtiment en hiver.

Ainsi, les ponts thermiques sont des zones d’importantes déperditions thermiques. Conséquence : il est primordial de les limiter pour améliorer le bâtiment.

Quelles sont les origines des ponts thermiques ?

Les ponts thermiques peuvent avoir plusieurs causes. Les suivantes sont les plus fréquentes :

  • L’isolation est interrompue car deux parties de la maison devant isoler la maison sont mal assemblées. Ceci peut aussi être corrélé à des produits isolants de mauvaise qualité.
  • Une partie du bâtiment n’est pas isolée. Cela arrive sur des constructions anciennes où, par exemple, des parties du bâtiments n’étaient pas isolées (tours de porte et de fenêtre par exemple, combles perdus…).
  • Les menuiseries trop anciennes peuvent aussi se révéler être de vraies passoires.

Mais comment éviter les fuites liées aux ponts thermiques ?

Deux approches permettent de réduire considérablement voire d’éliminer complètement les ponts thermiques. Explication sur ces travaux d’isolation qui visent à diminuer les déperditions de chaleur pour réaliser des économiques d’énergie.

Isolation par l’intérieur (ITI)

Avec l’isolation par l’intérieur, on ajoute une couche isolante aux parois depuis l’intérieur de l’habitat.

Grâce à cette technique, les performances thermiques de la maison sont nettement améliorées.

Cette approche a aussi comme avantage d’être rapide à mettre en place et d’être moins coûteuse.

L’inconvénient, selon les parties de la maison à isoler, est une perte de la surface habitable et une baisse de la luminosité extérieure. Pour certaines zones de la maison, comme les combles perdus, ces inconvénients n’existent pas (espace non exploité).

Isolation par l’extérieur (ITE)

A l’inverse de l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur consiste à isoler le bâtiment en appliquant une surcouche isolante sur les zones à isoler, depuis l’extérieur.

Cette méthode permet elle aussi de diminuer les pertes de chaleur de la maison et peut être l’occasion de lui redonner un coup de jeune (avec des travaux de ravalement de façade).

Toutefois, il ne faut pas oublier que cette solution d’isolation présente des limites et inconvénients : les problèmes de ponts thermiques entre les combles sous la toiture et la façade ne sont pas traités, la luminosité intérieure sera réduite, le coefficient d’occupation des sols est augmenté (d’ailleurs, l’aspect du bâtiment étant modifié, il faudra vérifier la conformité avec les règles d’urbanisme en vigueur).

 

Besoin d’améliorer la performance énergétique de votre maison avec une meilleure isolation thermique de vos combles perdus, en utilisant un matériaux isolant sain et d’excellente qualité ? Contactez Lovisol !