L’isolation des combles est essentielle pour améliorer le confort thermique dans votre maison. Selon la nature de vos combles, perdus ou aménageables, vous pouvez opter pour différentes techniques. Explications.

Cas n°1 : vos combles sont perdus, optez pour le soufflage

Vos combles ne sont pas aménageables et vous ne pouvez rien y entreposer ? Technique la plus courante pour isoler les combles perdus, le soufflage est économique, très rapide à mettre en œuvre et offre des performances élevées. Elle consiste à souffler des flocons d’un matériau isolant dans les combles à l’aide d’une machine spécifique, la cardeuse souffleuse. Celle-ci permet d’épandre les flocons de manière propre, homogène, et dans tous les recoins, limitant ainsi les ponts thermiques.

Plusieurs matériaux sont utilisés pour l’isolation des combles perdus par soufflage. Citons notamment :

  • Les flocons d’ouate de cellulose : ce matériau naturel, offre une belle performance thermique mais son coût est plus élevé que la laine de verre par exemple.
  • Le liège naturel en granulés : il est écologique, absorbe bien l’humidité, mais il est assez coûteux. Il est apprécié pour sa capacité à absorber l’humidité.
  • Les flocons de laines minérales (laine de verre ou de roche volcanique) : il s’agit d’une solution économique qui offre d’assez bonnes performances thermiques.
  • La laine de coton : ce matériau naturel est léger, très isolant, il régule l’humidité et est insensible aux moisissures.

Lovisol a choisi de ne proposer que la laine de coton pour l’isolation de vos combles perdus. Ce matériau, outre ses qualités, est également bio-sourcé : il s’inscrit ainsi dans une démarche de développement durable. Issu des chutes de l’industrie textile,  il contribue également à la réduction des déchets.

Opter pour le soufflage garantit ainsi une isolation parfaite de vos combles perdus.

Cas n°2 : vos combles sont aménageables, choisissez un isolant en rouleau, panneaux ou plaques

Vos combles présentent une hauteur suffisante pour être aménagés en un bureau, une chambre d’amis ou un grenier ? Leur bonne isolation est indispensable pour que l’espace dont vous disposez soit agréable à vivre, mais pas seulement. Une toiture mal isolée génère énormément de déperdition thermique : en effet, la chaleur de la maison s’accumule en hauteur et si le toit n’est pas bien isolé, elle s’échappe vers l’extérieur.

 

Là aussi, différents matériaux existent pour isoler vos combles :

  • La laine de roche et la laine de verre, très fréquemment utilisées, offrent de bonnes performances thermiques, sont économiques, mais leurs fibres sont irritantes.
  • Le polystyrène, extrudé ou expansé, est très bon marché mais son impact écologique est conséquent.
  • La laine de chanvre, de mouton, ainsi que l’ouate de cellulose, sont plus coûteux que les autres matériaux mais sont des isolants d’origine naturelle. Une solution idéale pour une approche écologique et responsable.

 

L’isolation des combles, perdus ou aménageables, permet de faire des économies d’énergie appréciables, avec un coût qui peut être dérisoire : testez votre éligibilité à l’isolation à 1 euro !