Vous envisagez des travaux d’isolation dans votre logement ou vous les avez déjà effectués ? Pour une approche globale encore plus efficace, changer votre mode de chauffage peut vous apporter de nombreux avantages, notamment si vous optez pour une pompe à chaleur air-eau. Explications.

La PAC air-eau, une solution de chauffage idéale ?

Isoler votre habitation vous permettra de gagner en confort et de faire des économies sur votre facture énergétique. Mais si vous avez par exemple des radiateurs électriques anciens, ceux-ci consomment énormément d’énergie : le gain que vous pouvez escompter grâce à vos travaux d’isolation thermique sera donc réel, mais limité.

Changer de système de chauffage avant ou même après avoir effectué vos travaux d’isolation est donc une option sur laquelle il est intéressant de se pencher. Et face aux différentes solutions à la fois écologiques et économiques qui s’offrent à vous, la pompe à chaleur air-eau peut être un excellent choix.

En effet, la PAC air-eau est une installation qui fonctionne très simplement :  elle se compose d’une unité extérieure qui puise les calories de l’extérieur pour les renvoyer vers une ou plusieurs unités intérieures afin d’assurer le chauffage de votre maison. C’est donc un système assez facile à installer, et qui peut suffire sans chauffage d’appoint dans le cas d’une maison bien isolée et avec des températures extérieures pas trop rudes.

Cerise sur le gâteau, la pompe à chaleur air-eau est également votre chauffe-eau car les calories puisées sont injectées dans votre circuit d’eau. Idéalement couplée à un plancher chauffant, la PAC air-eau offre un rendement optimal et peut vous faire économiser jusqu’à 1000€ sur votre facture d’énergie annuelle. Et si vous redoutez les chaleurs estivales, la pompe à chaleur peut aussi climatiser votre logement, selon les modèles.

Comment financer l’installation d’une PAC air-eau ?

La pompe à chaleur air-eau est un équipement rentable, mais il vous faudra d’abord financer son coût avant de l’amortir, année après année. Heureusement, des aides existent pour diminuer votre facture initiale. Depuis 2020, vous pouvez notamment solliciter le dispositif MaPrimeRénov’ : il s’agit d’une prime, qui remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Cette aide peut être obtenue à la fois pour certains travaux d’isolation thermique ainsi que pour votre pompe à chaleur air-eau, puisque l’objectif de cette prime est d’encourager les ménages à avoir une vision globale sur la performance énergétique de leur logement. 

Vous pouvez dans un premier temps estimer le montant de votre aide avec l’outil Simulaid€s. Déposez ensuite votre dossier sur le site MaPrimeRénov’, faites vos travaux, puis envoyez vos factures afin d’obtenir la prime. S’il vous reste un montant trop conséquent à financer pour votre budget, vous pouvez également opter pour un éco PTZ, voire un prêt de la CAF si vous remplissez les conditions d’attribution.