Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Arraye-et-Han pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Lunéville (54) est située à 0kms de Arraye-et-Han (soit 0 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

5/5

5/5
très bonne prestation et accueil chaleureux

très bonne prestation et accueil chaleureux

Par G. Jacques de Leyr le 03 Février 2019

Merci beaucoup pour votre réponse et vos gentils commentaires. Nous vous souhaitons un bel hiver au chaud. Bien à vous. L'équipe LOVISOL

Par Lovisol le 12 Février 2019

    Actualités Arraye-et-Han 54760

    Isolation des combles : recevez votre étude personnalisée pour votre demeure localisée sur la commune de Arraye-et-Han !
    A la recherche d’une société en vue de lui faire mener à bien un service d’isolation des combles de votre maison à Arraye-et-Han (code postal : 54760) ?
    Sur la localité de Arraye-et-Han (dans le département “Meurthe et Moselle” [54], dans la région Lorraine), vous êtes l’un des trois cent trente-deux femmes et hommes (plus trois pour cent) vivant dans l’un des cent-trois ménages ?
    En tout cas, contactez Lovisol, entreprise prestataire de services professionnelle dans l’isolation des combles perdus par soufflage, pour recevoir votre étude sur-mesure ! Lovisol, spécialiste de l’isolation des combles avec de la laine de coton, est à votre écoute pour la concrétisation de votre demande.
    Pour obtenir une isolation remarquable, thermique et phonique des combles de votre habitation, prenez la laine de coton (cotonwool), une solution saine pour isoler !
    Pour l’encyclopédie en ligne Wikipedia, “La commune est formée de deux bourgs : Arraye et son annexe Han distante d’environ 2,5 km
    Ajoncourt, Armaucourt, Leyr, Moivrons, Jeandelaincourt, Chenicourt

    Cette commune fut un village-frontière avec l’Allemagne entre 1871 et 1918 et entre 1940 et 1944. Durant la 1ère guerre mondiale, le cimetière communal d’Arraye recevait les corps des habitants de la commune voisine d’Ajoncourt, annexée en 1871 à la Prusse, distante de 500 mètres et séparée de la France par un pont-frontière avec une douane. La commune d’Analdshofen (ex-Ajoncourt) ne possédant ni église, ni cimetière voyait donc ses habitants vivre et mourir Allemands et être enterrés…Français. Fait rarissime en France et évoqué sur le fameux pont le 2 août 2014 par une cérémonie officielle évoquant le centenaire du début du conflit et l’espoir du retour de l’Alsace-Lorraine dans le giron français.”