Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Béchy pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Metz (57) est située à 0kms de Béchy (soit 0 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

4/5

4/5
Très bonne prestation travail propre et ouvriers sérieux ...

Très bonne prestation travail propre et ouvriers sérieux entreprise a recommander

Par Cguerbert de Bechy le 23 Janvier 2019

Merci beaucoup pour votre participation à notre enquête qui nous est très très utile. Merci aussi pour vos agréables commentaires. Bonne continuation et bel hiver au chaud. Bien à vous. LOVISOL

Par Lovisol le 24 Janvier 2019

    Actualités Béchy 57580

    Isolation de vos combles : trouvez votre étude personnalisée pour votre habitation localisée à Béchy !
    En quête d’une société en vue de lui confier la réalisation d’un service d’isolation des combles de votre demeure sur la commune de Béchy (CP : 57580) ?
    Sur la localité de Béchy (établie dans le département “Moselle” [57], dans la région Lorraine), vous êtes l’un des cinq cent vingt-trois résidents (plus quatre pour cent) qui se logent dans l’un des cent soixante-douze ménages ?
    Quel que soit votre état, rapprochez-vous de Lovisol, société prestataire de services experte dans l’isolation des combles perdus par soufflage, pour vous faire adresser votre étude optimisée ! Lovisol, l’isolation douceur, expert de l’isolation des combles avec de la laine de coton, se tient à votre disposition pour réaliser votre projet.
    Pour une isolation efficiente, thermique et phonique des combles de votre logement, préférez la laine de coton, une solution saine !
    [Source Wikipedia :] “En 1285, un certain Raoul de Baissi (Béchy ?), de la suite du comte de Blâmont, participe aux joutes de Chauvency-le-Château où il se fait remarquer. C’est lui qui vient, avec Jean de Rosières, à la rescousse d’Henri de Blâmont aux prises avec les Flamands dans la mêlée générale du Jeudi. Dans son reportage, le trouvère Jacques Bretel décrit le blason de ce chevalier lorrain qu’on retrouve dans l’armorial Wijnbergen (XIIIe siècle : voir armorial du Tournoi de Chauvency).”