Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Hattmatt pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Selestat (67) est située à 0kms de Hattmatt (soit 0 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

Aucun avis...

Actualités Hattmatt 67330

Isolez vos combles : procurez-vous votre étude personnalisée à Hattmatt !
A la recherche d’une entreprise afin de lui faire exécuter une prestation d’isolation des combles de votre maison à Hattmatt (67330) ?
A Hattmatt (dans le département “Bas-Rhin” [67], dans la région Alsace), vous êtes l’un des six cent quatre-vingts et un résidents (plus un pour cent) installés à l’intérieur de l’un des deux cent cinquante-six ménages ?
Dans tous les cas, sollicitez Lovisol, entreprise prestataire de services experte dans l’isolation des combles perdus par soufflage, pour recevoir votre étude optimisée ! Lovisol douceur, professionnel de l’isolation des combles en cotonwool, est prêt à vous guider pour la réalisation de votre projet.
Pour obtenir une isolation adéquate, thermique et phonique des combles de votre maison, préférez la laine de coton, un produit sain pour isoler !
D’après Wikipedia, “Le village de Hattmatt est traversé par la rivière Zinsel du Sud. Les villages alentour sont Rosenwiller, Steinbourg, Dossenheim-sur-Zinsel et Imbsheim.
L’étymologie du nom la plus plausible est celle du nom d’origine germanique Hatto associé au suffixe matt (le pré), qui localiserait le pré de Hatto. Cependant, une tradition orale indique le village natal des Hattmattois serait Wiesenau (aujourd’hui disparu) en bordure de Rosenwiller près de Dettwiller. Alors que la guerre des paysans fait rage, les maisons sont incendiées et la population décimée. Les quelques rescapés se demandent alors en dialecte WER HAT Hè MOT, ce qui signifie qui possède un pré (champ) d’où l’origine de HATT MOT (hattmatt), tandis qu’une autre explication estime que les deux villages existaient en même temps, Wiesenau étant un village indépendant de Hattmatt, un hameau à habitat épars qui disparut sans doute durant les invasions des Armagnacs (armengecken) au XVe siècle.
Wiesenau n’est plus mentionné comme village après cette période, et n’existait donc plus lors de la guerre des paysans de 1525.
Hattmatt obtint d’abord des Hanau-Lichtenberg le fermage du ban du village disparu, puis, lors d’un procès après la Révolution, elle obtint la propriété de ce ban (1793).”