Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Kesseldorf pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Selestat (67) est située à 0kms de Kesseldorf (soit 0 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

Aucun avis...

Actualités Kesseldorf 67930

Isolation des combles : ayez votre étude personnalisée pour votre habitation située à Kesseldorf !
Vous allez contacter un prestataire dans le but de lui faire accomplir un service d’isolation des combles de votre résidence sur la commune de Kesseldorf (code postal : 67930) ?
A Kesseldorf (localisée dans le département “Bas-Rhin” [67], dans la région Alsace), vous êtes l’un des trois cent trente et un hommes et femmes (moins un pour cent) habitant au sein de l’un des cent vingt-huit ménages ?
Quelle que soit votre situation, rapprochez-vous de Lovisol, entreprise prestataire de services aguerrie de l’isolation des combles perdus par soufflage, pour avoir votre étude optimisée ! Lovisol (isolation par soufflage), spécialiste de l’isolation des combles en cotonwool, vous conseille pour la réalisation de votre projet.
Pour une excellente isolation, thermique et phonique des combles de votre logement, prenez la laine de coton, une solution saine pour isoler !
[Source Wikipedia :] “Ses habitants s’appellent les Kesseldorfois.
La ville de Kesseldorf appartient au canton de Wissembourg et à l’arrondissement de Haguenau-Wissembourg.
L’existence du village de Kesseldorf est déjà mentionnée au XIIe siècle sous le vocable de Kesselbach. L’empereur Frédéric Barberousse fit don de biens du ban du village au monastère de Koenigsbrück lors de son passage dans la région vers les années 1162-1163, ce qui est confirmé par les archives datant de l’année 1226. En 1310, le village est classé comme propriété de l’abbaye Saints-Pierre-et-Paul, fondée par l’impératrice Adélaïde en 968 à Seltz et devint par mise en gage en 1409, avec la ville de Seltz, propriété des comtes palatins (Pfalzgraf).
Aux XVIe et XVIIe siècles, on ne parle plus guère de Kesselbach. C’est seulement après la guerre de succession espagnole de 1714 que quelques artisans, faiseurs de balais, de sabots ou de céramique en grès au sel se sont installés à l’emplacement de l’ancien village Kesselbach, ainsi que des paysans pour cultiver la terre laissée en jachère. Le village est alors connu sous l’actuel vocable Kesseldorf. Certains historiens pensent que ce nom est lié à la confection dans les siècles passés de chaudrons (Kessel signifie « chaudron »).”