Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Leyr pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Lunéville (54) est située à 55kms de Leyr (soit 43 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

5/5

5/5
très bonne prestation et accueil chaleureux

très bonne prestation et accueil chaleureux

Par G. Jacques de Leyr le 03 Février 2019

Merci beaucoup pour votre réponse et vos gentils commentaires. Nous vous souhaitons un bel hiver au chaud. Bien à vous. L'équipe LOVISOL

Par Lovisol le 12 Février 2019

    Actualités Leyr 54760

    Isolez vos combles : faites-vous adresser votre étude personnalisée pour votre demeure localisée à Leyr !
    Vous avez besoin de contacter une société pour lui faire mener à bien un service d’isolation des combles de votre maison à Leyr (54760) ?
    Sur la commune de Leyr (localisée dans le département “Meurthe et Moselle” [54], dans la région Lorraine), vous êtes l’un des huit cent soixante-cinq individus (plus deux pour cent) vivant à l’intérieur de l’un des deux cent quatre-vingt-onze foyers ?
    Quelle que soit votre situation, sollicitez Lovisol, société prestataire de services aguerrie de l’isolation des combles perdus par soufflage, pour recevoir votre étude personnalisée ! Lovisol douceur, professionnel de l’isolation des combles en cotonwool, vous assitera pour l’accomplissement de votre demande.
    Pour obtenir une isolation remarquable, thermique et accoustique des combles de votre résidence, optez pour la laine de coton (cotonwool), une solution isolante saine !
    L’encyclopédie Wikipedia indique : “Des témoins du conflit ont rapporté une anecdote amusante. Un bataillon de poilus devait prendre ses quartiers à Leyr mais ne disposait d’aucune carte pour s’y rendre. Après avoir cherché le village dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres, Leyr restait introuvable. Le capitaine envoya alors une estafette vers le sud-ouest, après avoir pris conseil auprès des populations locales. L’estafette parvint jusqu’au village, mais découvrit qu’il avait été détruit par les bombardements. Sa culture classique — il s’agissait d’un étudiant — l’amena à dire au capitaine « J’ai trouvé! Mais c’est Pompei ! »
    À la suite de quoi le capitaine, moins féru en histoire antique, s’exclama : « Merde, on s’est encore gouré! »”