Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Raves pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Lunéville (54) est située à 0kms de Raves (soit 0 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

5/5

5/5
Travaux d’isolation de combles perdus.

Beaucoup d'hésitation pour le choix de l'entreprise.le commercial étant le plus compétant face à ses concurrents et le travail effectué par les techniciens ne me font absolument pas regretter.le ressenti à étè immédiat. la chaleur est beaucoup plus fluide. ma maison à une bonne couette! merci continuez ainsi!!!

Par dm.ramonage de Raves le 11 Septembre 2018

    Actualités Raves 88520

    Isolez vos combles : faites-vous envoyer votre étude personnalisée pour votre maison localisée sur la commune de Raves !
    En quête d’un prestataire afin de lui confier une prestation d’isolation des combles de votre habitation sur la localité de Raves (88520) ?
    A Raves (localisée dans le département “Vosges” [88], dans la région Lorraine), vous êtes l’un des trois cent trente-six hommes et femmes (plus deux pour cent) installés dans l’un des cent trente-cinq ménages ?
    Quel que soit votre cas de figure, prenez contact avec Lovisol, entreprise prestataire de services professionnelle dans l’isolation des combles perdus par soufflage, pour obtenir votre étude personnalisée ! Lovisol douceur, professionnel de l’isolation des combles avec de la laine de coton, vous partagera son expertise pour accomplir votre demande.
    Pour obtenir une excellente isolation, thermique et phonique des combles de votre résidence, décidez-vous pour la laine de coton, une solution d’isolation saine !
    [Source Wikipedia :] “La Morthe, affluent de la Fave et gonflée en amont de plusieurs ruisseaux.
    Le nom de Rayves apparaît dans un document de 1328. La seigneurie du village appartenait en partie au duc de Lorraine et à divers autres seigneurs. On trouve comme co-seigneurs de Raves Aubert de Faucompierre au commencement du XIVe siècle, les sieurs de Bilistein et de Barbas et au XVIe siècle Claude de Jussy en 1565. En 1611 eut lieu un compromis entre le duc de Lorraine et le chapitre de Saint-Dié au sujet de la délimitation des bans de Bertrimoutier, et de ceux de Raves, Combrimont, Frapelle, Neuviller et Bonipaire.Il y eut au XVIe siècle un chanoine de Saint-Dié, connu sous le nom de Didier de Raves, qui fit donation à son chapitre de plusieurs rentes assignés sur des biens à Raves. Sur le plan spirituel, Raves était rattaché à la paroisse de Bertrimoutier dont le patronage appartenait au chapitre de Saint-Dié ainsi que les dîmes; la dimerie de Bonipaire (Ban de Bertrimoutier) dépendait de celles de Raves. La mairie de Raves construite en 1860 appartenait au bailliage de Saint-Dié.”