Lovisol intervient sur la rénovation de vos combles perdus à proximité de Zimmerbach pour vous apporter plus de confort et de bien-être été comme hiver avec l’isolation par soufflage de coton ! La laine de coton Lovisol fabriquée en France est écologique et performante pour isoler vos combles. Agence de Selestat (67) est située à 0kms de Zimmerbach (soit 0 minutes en voiture) pour vous aider à faire des économies d’énergie, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée gratuite.

Avis clients

5/5

5/5
Travaux d'isolation de comble par soufflage de laine

Conseil adapté à notre demande. travaux réalisés dans les délais et proprement. avons déjà recommandé deux de nos connaissances.

Par martine.n.camus de Zimmerbach le 31 Juillet 2018

4/5

4/5
Travaux d'isolation de comble par soufflage de flocons

Nous sommes très satisfaits de cette prestation

Par erwinkempf68 de Walbach le 26 Juillet 2018

    Actualités Zimmerbach 68230

    Isolation des combles : trouvez votre étude personnalisée pour votre demeure localisée sur la commune de Zimmerbach !
    Vous avez besoin de contacter un prestataire dans le but de faire réaliser un service d’isolation des combles de votre maison à Zimmerbach (CP : 68230) ?
    Sur la commune de Zimmerbach (dans le département “Haut-Rhin” [68], dans la région Alsace), vous êtes l’un des huit cent cinquante-sept individus (plus un pour cent) installés au sein de l’un des trois cent dix ménages ?
    Quelle que soit votre situation, rapprochez-vous de Lovisol, entreprise prestataire de services spécialiste de l’isolation des combles perdus par soufflage, pour vous faire adresser votre étude optimisée ! Lovisol douceur, expert de l’isolation des combles avec de la laine de coton, est prêt à vous assister pour répondre à votre demande.
    Pour une isolation comme il faut, thermique et accoustique des combles de votre résidence, orientez-vous vers la laine de coton (cotonwool), un produit d’isolation sain !
    Pour l’encyclopédie Wikipedia, “Le nom de Zimmerbach est mentionné pour la première fois en 1234 dans une lettre de Heinrich Von Thun, l’évêque de Bâle. Il fait référence à une localité formée autour d’une place forte construite par les Autrichiens pour protéger leurs frontières.”